• VI - Réflexions au fil de NOS « Myahoo »

    Ou hyper acte Ive ité missa est…

    Il y a plein de choses que je te dis sur Myahoo que je ne relève pas. Tu sais que c’est souvent intense ce que je veux vivre avec TOI. Je me suis donné les moyens de t’ancrer en moi, comme nous rencontrer. Tu m’avais demandé très tôt dans notre relation de te faire cheminer car tu avais un énorme besoin d’amour. J’ai su y répondre et t’emporter en moi pour mieux être en TOI.

    • Ton grand besoin d'amour : Qu’il faudrait être idiot pour refuser ce désir émanant de TOI. C’est si simple de t’aimer, de te bercer.

     

    VI - Réflexions au fil de NOS « Myahoo »

     

    • Te faire cheminer : J’essaye chaque fois plus de le faire du mieux possible, sans t'emprisonner. Je te veux libre, libre de m'aimer, libre de me quitter.

     

    VI - Réflexions au fil de NOS « Myahoo »

     

    Quand tu me dis : « Je suis libre comme l'air, légère comme la plume, sereine et heureuse d'être avec moi » ou : «  Je ne pourrais pas te quitter, nous sommes liés ». Voilà MON plus beau cadeau. Cela me rend fier et heureux.

    « AIMER c'est aussi savoir souffrir, je confirme, mais que c’est bon d'AIMER et bien sûr de se sentir aimé(e) en retour ».

    « L’orgasme est la soupape de sûreté de votre corps. Plus vous vous sentirez aimé(e)s, plus cette soupape sautera souvent, de plus en plus fort,  décuplant sa puissance. Si vous n'êtes pas aimé(e) vous restez un jouet sexuel, toyboy ou toygirl, et vos orgasmes insipides, sans saveur.»

    VI - Réflexions au fil de NOS « Myahoo »

    «  Chima, te savoir éjaculer aujourd’hui, savoir que tu puisses atteindre ce « nirvana » de ton corps témoigne de ton cheminement et de ton bien-être trouvé. C’est aussi pour moi très excitant de le savoir car toi aussi tu connais ce qu’est éjaculer, qui, dans ce cas n'est plus réservé aux hommes. Tu prends et vis une sorte de revanche sur la douce « agression » de notre phallus jouissant en toi. Dans ton cas tu jouis vers moi et j’en suis heureux! ».

    VI - Réflexions au fil de NOS « Myahoo »

    « Lorsqu’on aime, parfois, le ciel s’obscurcit de nuages noirs ou gris.

    VI - Réflexions au fil de NOS « Myahoo »

    Alors savoir s’expliquer est dans un couple le meilleur moyen d’apporter un vent de paix capable d'ôter les nuages d’orage pour laisser place aux rayons de joie de nos soleils, CŒUR DE NOTRE SYSTÈME planétaire nommé « AMOUR ». T’aimer Chima à l’infiny, comme tu dis si bien, reste et restera, à mes yeux, un univers trop petit. »

    VI - Réflexions au fil de NOS « Myahoo »

    « Comment pourrais-tu me voir partager et écrire des textes avec une co-auteure. Lorsque j’écris, je n’écris rien que pour TOI, cela me serait bien impossible voire insupportable. »

    « Dans une tourmente, sache que si tu t’égares, ce que tu veux pour TOI POURRAIT être aussi quelque chose que l’autre voudrait aussi. Qu’en penser alors? Ne jamais perdre cela de vue. À partir du moment où tu es sur un site de cul et que tu recherches quelque chose d’autre, même si tu ne le sais pas, ou n’y pense pas, ce don je doute, cela risque de beaucoup toucher la personne. Autrement nous ne serions pas sur des sites de cul nous serions sur Ebay, Amazone.com, kijjiji.ca…Ou dans des FAQ ».

    VI - Réflexions au fil de NOS « Myahoo »

    Notre respect envers notre entourage nous interdit certaines choses. Je voudrais enfin écrire au monde la phrase de notre engagement...

    VI - Réflexions au fil de NOS « Myahoo »

    ...et la crier haut et fort car elle est la règle de notre accord, notre code d’honneur dit  « Phrase surbrillée » car elle fut surbrillée « OR » lorsqu’elle fut écrite

    VI - Réflexions au fil de NOS « Myahoo »

    pour la première fois, en mars 2013:

    VI - Réflexions au fil de NOS « Myahoo » 

     

    Je suis un écrivain qui ne sait pas écrire

    VI - Réflexions au fil de NOS « Myahoo »

    ...mais que j’en ai de la chaleur dans mon Cœur rien que pour TOI. Bientôt 22 mois que je trouve des mots pour TOI. Tel un navigateur errant loin de son port où se trouve son Amour, sur cet océan infini, il ne me reste qu’un seul moyen de te toucher : MES mots. Ce sont les pulpes de mes doigts que te caressent, qui pianotent rien que pour TOI sur ta peau ou qui frappe la porte de TON Cœur. Ma porte reste toujours ouverte car un oiseau de Paradis ne s’enferme pas si on veut l’entendre chanter de son propre Bonheur. Tu ne dois pas savoir à quel point je t'aime. Je te cherchais, sans te chercher, sur cet océan sans fin qu’est le net. Je t'ai trouvée et je ne veux pas t'emprisonner dans la cale de mon bateau.

    VI - Réflexions au fil de NOS « Myahoo »

    Je veux être ton mât où tu aimes tant t’accrocher jusqu’à en vibrer et me le clamer.

    Je voudrais partager ma vision du « Secret » pour qu'un couple perdure :

    VI - Réflexions au fil de NOS « Myahoo »

    « Si l’autre désire quelque chose mais qu’il te montre qu’il t’aime par ses attentions, son comportement, ce couple est toujours en vie, en confiance parce qu’il se sent et ressent toujours, en accord. Si l’un commence à voir l’autre absent, s’éloigner, ne plus vibrer entre les pulpes de ses doigts, que, pour elle, son téton ne se gonfle plus ou, pour lui, qu’il débande, la fin de la mort annoncée du couple, sa débandade, plane au-dessus de lui. »

    Je voulais juste mettre un petit bout ici...dans un couple, il peut y avoir aussi des baisses de libido du fait d'aléas de la vie ou d'autres parasites sans qu'il s'agisse forcement d'une baisse d'amour. Je pense que le couple qui est vraiment en amour ne se disloquera pas de ces turbulences. Bien sûr mais il aura eu la sagesse et l'intelligence de se parler! Dans un couple la clé est et doit rester de savoir se parler. C'est si important. Dans cette baisse de libido dont tu parles si elle n'est aucunement lié à l'Amour dans ce couple mais à d'autres raisons  (pro. ou santé ou tracas familiaux etc...) cela ne devrait JAMAIS affecter l'accord, la complicité du couple.

    Pour terminer aujourd’hui RIEN QUE POUR TOI :

    VI - Réflexions au fil de NOS « Myahoo »

    AIMER c'est AVANT TOUT aimer l'autre (TOI) SANS CONDITION,

    AIMER c’est savoir souffrir en silence attendant que cela passe,

    VI - Réflexions au fil de NOS « Myahoo »

    AIMER c'est voir en la personne qu'on aime LA personne, L'Amour avec un grand A

    AIMER c’est VOULOIR l'autre (TOI) heureuse et donc accepter cette souffrance qui pourrait en naître, (en être),

    Oui, je peux souffrir POUR TOI CAR JE T'AIME. Cela ne me fera JAMAIS fuir car je laisse à TOI seule ce droit, ce privilège.

    Je te fais plein de bisousssssssssssss de mon matin que ta présence ensoleille même comme aujourd'hui où le soleil se repose en nous envoyant ses larmes de pluie voulant rester cacher sous la couette de ses nuages faisant une grasse matinée bien méritée. Chaque fois que tu n'es pas avec moi tu me manques mais nous savons tous deux que nous avons des vies contigües qui font que, malgré tout, quelque part en nous, nous sommes côte à côte collés/serrés. Nous savons aussi nous suffire et ne pas avoir de besoins idiots de chercher ailleurs ce que nous avons sous la main, ce qui nous apporte tant et tant.  Comme bien souvent avant de me lever j'ai joui avec Toi ce qui me rend encore mille fois plus heureux de me lever, de déjeuner et devenir ici te caresser. Ma jouissance est toujours plus forte, comme MON Amour pour TOI, même si mon nectar est parfois asséché de trop de jouir souvent. Ce dépassement de moi-même où tu me transportes est tout aussi fort sinon plus puisque c’est mon cerveau que tu occupes. Je te sens me serrer de tes bras et tes cuisses presque à t'entendre crier mon prénom dans les orgasme de tes Joies. Bisousssssssssssss adorable Femme que je veux heureuse, heureuse de m’avoir comme je le suis de TOI. J'aime beaucoup aussi que ton corps me réclame comme hier, aujourd’hui, demain, son dessert, que tu le partages TOI aussi avec moi. JE T'AIMEEEEEEEEEE.

    • J’adore ta version poétique de l’orage

     

    VI - Réflexions au fil de NOS « Myahoo »

     

    • Moi JE T'AIME sous toutes tes versions et même tous tes thèmes

    • Hummm mitouuuuuu

    • Hummmmmmmmmm joli cela, cela m'inspire aussi des traductions. Traduire nos langues de nos bouches à langue(s), nous faire crier dans des langues qui nous ne seront jamais étrangères, seul langue international qui devrait être celle de TOUS et TOUTES, celle de L’AMOUR.

     VI - Réflexions au fil de NOS « Myahoo »

    Yahto M Chimalis

                  &

    Chimalis M Yahto 

    « V - Les mots scion de ma canne à pêche...VII - Ces ptits riens... »
  • Commentaires

    1
    Samedi 15 Novembre 2014 à 09:04
    j'aime beaucoup cet Amour, ce partage, Merci à vous
    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter