• Une censure de FACEBOOK...pauvres imbéciles!

    Quand on pense que FACEBOOK a censuré ce tableau d'Alex Colville, pauvres imbéciles!

    Comment peut-on censurer une œuvre d’art? Faut-il être ignorant et débile!

    Le réfrigérateur (1977)

    Une censure de FACEBOOK...pauvres imbéciles!

    Alors pour Toi, Ma CYreine: 

    JE T'AIMEEEEEEEEEEEEEEEE pour toujours Tite Puce. Je suis heureux de t’avoir à mes côtés. Tu m’as accepté tout d’abord en ton Cœur pour ensuite m’offrir ton abricot que j’ai cueilli avec Amour.

     Une censure de FACEBOOK...pauvres imbéciles!

    « Je veux goûter nos desserts. Il ne  nous reste qu’à ouvrir le réfrigérateur bouillant de conserver au frais la chaleur de Notre Amour! » (Yahto M Chimalis)

     Une censure de FACEBOOK...pauvres imbéciles!

    « Il s'envole vers un vol...(Partie un)Nouveau monde »
  • Commentaires

    1
    Mercredi 20 Août 2014 à 12:08
    Bonjour l'ami
    Une galerie anglaise a aussi supprimé un de ses tableaux sous prétexte qu'il pourrait choquer ces chères petites têtes blondes!!!!!
    http://www.lexpress.fr/culture/art/pornographique-et-degoutant-une-galerie-londonienne-censure-un-nu-feminin_1558108.html
    Ces pauvres petites têtes qui ont pourtant accès librement à tous les sites pornos qui "puent...llulent" sur le net et qui feront surement plus de dégâts dans leur tête qu'une simple œuvre d'art!
    Mon Ami je crois que le monde tourne à l'envers.
    Amicalement
    Chris
    2
    Mercredi 20 Août 2014 à 15:32
    Hi,

    Dans le temps il y a eu le gang des postiches aujourd’hui le net est le « gangbang » des potiches mâles ou femelles. Je veux bien admettre que certains, certaines pensent pouvoir exister à travers leurs prestations stériles mais ne jamais se rendre compte que seule la vraie vie est capable de vous apporter quelque chose, cela relève de la pathologie du handicap.
    Cher ami, le monde ne tourne pas à l’envers. Certains veulent qu’il tourne ainsi détournant des vrais problèmes d’une société ne pouvant plus donner de rêves. Ce débat-ci, il faudra bien l’aborder un jour. Ce ne sera pas la première société décadente dans l’histoire de cette pauvre terre.
    Aujourd’hui les sites de cul sont le terrain de jeux de la décadence romaine : « Du pain et des jeux ». Il y a un autre fléau où on ne cherche pas les bons coupables…la drogue!
    Amitiés
    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter