• Feuilles d'Automne

    XI - Feuilles d'AutomneXI - Feuilles d'Automne

    La feuille, quelle feuille, celle où je me penche et souris,

    Celle de mon érable dont elle tient la branche heureuse,

     L’une, pour l’enivrer de mots plus doux, qu’elle en rit,

    L’autre, pour la caresser de toutes ses pointes gracieuses.

    Les deux, pour la voir se pâmer de leurs atours,

    Vêtues de nervures, de mots apportant douceur,

    Source de vie, rangées dans le livre de son Cœur

    Posé sur sa table de chevet, marque d’Amour.

    XI - Feuilles d'Automne 

     L’Automne paré de tes belles couleurs, tu frémis,

     Voletant au gré de la folie du souffle de leurs appétits.  

     La feuille immortelle tant que son feu la fait bruire

     Se cache entre deux pages de son idylle, blottie.

     Colorée de sa teinte préférée, bleu azur,

     Je la couvre de signes dessinés par mon stylo,

     Qu’elle tient de sa tendre main sous la couverture

     Voulant s’abreuver de ce vit, source de son eau.

    XI - Feuilles d'Automne 

     Feuille d’Automne gronde de tes envies, éclaire nos joies

     Tu es éternelle, seul l’idiot la voit faner,

     L’amoureux sait la regarder en vie pour TOI

     Elle est toute aussi délicate, à ton image

     Toujours la prendre avec légèreté est adage.

     À son gland, sans chaîne, heureuse, elle va s’embraser.

    XI - Feuilles d'Automne 

     Feuille de ce poème, surprends-la, cours l’effeuiller,

     Dépose-la nue pour l’aimer sous la feuillée.

     Pénètre l’écrin de sa douce intimité,

     Sens la rosée naissante de son humidité,

     Transporte-la dans le tourbillon de son monde

     Entends-la crier au moment où tu l’inondes.

    XI - Feuilles d'Automne 

     Feuilles, vous savez si bien la garder en beauté.

    XI - Feuilles d'Automne

    Yahto M Chimalis 

    I   XI - Feuilles d'Automne YOU !

    « Un mardi d'octobre bien particulier...V - Les mots scion de ma canne à pêche... »
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter