• EXISTER

    Sur le blog de notre ami Chris dans un article sur une nouvelle émission de téléréalité, j'ai lu un passage qui a résonné en moi :

    "Certaines ont besoin de s’exhiber tous les jours publiant des photos, réclamant des commentaires, se plaignant s'il y en a peu. A force de voir toujours la même personne cela devient banal et n'est plus « attractif ». Une femme doit savoir se faire désirer distiller ses apparitions au compte goutte. Mais est ce un moyen d'exister ? Que manque t il à ces personnes ?"

     

    Bonsoir Chris,


    Très juste question :

    « Que manque-t-il à ces personnes ? »

    Je répondrais pour une partie d’entre nous, ils nous manquaient un équilibre, de l’amour, de la tendresse, et surtout un gros manque de confiance en nous et en les autres.

    Ce besoin de s’exhiber pour ne pas être rejetée, avoir un renvoi que l’on pense sincère de l’image de son corps.

    Parce que ce corps nous embarrasse alors on l’exhibe soit pour avoir confirmation qu’il est à jeter soit pour penser qu’il est plutôt apprécié.

    On ne s’exhibe pas en masse juste pour des raisons de séduction. Ce n’est pas non plus un moyen d’exister. C’est pour certaine un moyen de voir leur corps de l’extérieur.

    Pourquoi une, dix ou deux cents photos, pourquoi cet engrenage exponentiel ?

    Exposer son corps permet avant tout d’aimer son corps et demander des commentaires est aussi une façon d’avoir le renvoi des autres sur son image.

    « Jusqu’où peut-on aller ? »

    On peut aller très loin, en nombre, en genre (photos, vidéos, cam) sur des dizaines de sites.

    C’est l’aspiration d’un siphon sans fin, où d’autres nous attirent ou nous poussent à la surenchère. Malgré les centaines de photos déjà postées, il s’en trouve toujours un qui va réclamer une photo pour lui, une pose pour lui, voir plus etc etc

    On devient vite ainsi une catin gratuite du net, qui offre son corps à la lubricité des hommes qui sont aussi en perdition dans ces lieux louches.

    Cela peut durer jusqu’à la nuit des temps, pour moi, jusqu’à ce qu’un mustang s’arrête et regarde au fond de mon âme pour me faire comprendre que ma route n’était peut-être pas la bonne. Il m’a demandé si je n’avais pas mieux à faire que de rester là toute la nuit.
    Cet ange m’a tendu la main, il m’a aimée pour moi, comme j’étais, et grâce à lui j’ai pu sortir de cette spirale infernale, sans fin, pour venir vivre le 8 d’un amour infiny.

    Merci mon ange

     

    EXISTER

     

    « Bien-êtreSe minoucher...hummmmmm »
  • Commentaires

    1
    Jeudi 19 Février 2015 à 01:09
    Bonsoir Chima
    Je crois comprendre ce que tu veux dire. J'ai moi aussi été à une certaine époque conso...mateur sur ce genre de site. Mais depuis que j'ai construit un jardin secret avec mes deux belles Amours mon regard a complètement changé sur ce bas fond du net. Et je n'ai pu m'empêcher de dire certaines choses. Avec le recul et un regard différent que tu dois avoir toi aussi maintenant crois tu qu'on puisse parler d'Amour et de tendresse dans le fait de s'exhiber? Car combien de sincères dans ces commentaires que tu as du avoir? Ceci pourrait être un très grand débat!!!!! Aussi je n'irai pas plus loin mais encore une fois c'est parce que mon regard a changé depuis que j'ai rencontré l'Amour ici sur le net.
    Bisous
    Chris
    2
    Vendredi 20 Février 2015 à 06:11
    Bonjour vous deux,

    Étant, à juste raison, non invitée dans votre blog, je voudrais apporter ma pierre à cet édifice:

    http://floresensityves.hotviber.fr/regard-rapide-sur-ce-net-358678

    Bisous vous deux
    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter