• Arc en (notre) Ciel

    (Chimalis le 21 mai 2013)

     

    (Cette lettre, légèrement reprise par NOS soins, diffère de l’original tout en conservant son essence et surtout elle reste dans le contexte de sa date d’écriture)

     

    Je viens de lire ton « Je t’aime même si je ne comprends pas tout »

    Tu sais, je réfléchissais déjà beaucoup avant de te rencontrer, non, plutôt avant d’entrer dans la spirale qui m’a conduite à faire certaines choses que je n’avais pas le temps d’analyser.

    Arc en (notre) Ciel

    Heureusement qu’un jour, sur un site, quelqu’un m’a ouvert les yeux, c’était TOI, Yahto !

    Arc en (notre) Ciel

    Depuis le décès de mon amie, j’ai réfléchi encore plus. J’ai fait du tri dans ma tête et donc analysé ce qui s’y passe. J’ai du mal à me comprendre moi-même me perdant parfois dans mes analyses. C’est donc normal que toi aussi tu ne comprennes pas.

    Arc en (notre) Ciel

    Je sais que le post des photos m’a permis de me sentir mieux, mais curieusement ce n’était jamais suffisant d’où ce besoin « d’escalade » obsessionnel, de toujours en faire plus, que ce soit des photos ou vidéos.

    En fait, pour la plupart des contacts, je n’étais qu’un objet masturbatoire.

    Quand j’ai arrêté déjà les dials hots, je me suis rendu compte que sur tous les contacts un seul a continué à discuter. Bien sûr, cette aventure, m’a permis de trouver quelques amis, des personnes avec qui je pouvais discuter de tout et de rien, de vraies personnes qui ne voient pas heureusement que par le cul.

    Arc en (notre) Ciel

    J’ai aussi appris que j’aimais écrire seule voire à deux sans qu’il y ait échange de sentiments autres que de l’amitié. Pour les cams, je me suis très vite rendu compte que là aussi j’étais un instrument masturbatoire.

    En fait, hier j’étais sur le site « J…. »  et je regardais les messages échangés. J’ai bien vu que tous étaient superficiels même avec les encouragements hypocrites appelant pour eux à en voir plus.

    Sur cet autre site « R….. » il y a quelques personnes que j’apprécie et c’est réciproque. On discute de temps en temps. Il y a certains hommes avec qui j’échange un message par jour, bref ou long, juste pour savoir comment s’est passée la journée ou autre, souvent je m’aperçois qu’ils sont aussi mal dans leur peau et je ressens leur sincérité. Très souvent nous ne parlons même pas de cul.

    En fait, je fais un peu le bilan de tout cela réfléchissant surtout à ce que j’aspire à vivre maintenant, ce qui serait essentiel à ma vie pour être heureuse.

    Je m’aperçois que je n’ai jamais trop pensé à moi plus souvent tournée vers les autres qui m’absorbaient, que ce soit mon entourage ou ce que je croyais trouver sur le net.

    Il y a d’abord mon Compagnon, mon fils et toi, Yahto, ma famille et mes amis.

    Hier, ton cri « Et je ne compte plus » m’a interpellée…

     

    Si ! Tu comptes énormément et je t’aime !

    Arc en (notre) Ciel

    Pourtant, c’est vrai que j’ai aimé aussi un autre homme sur le net. Mais je pense que lui, non, malgré ses déclarations qui sont passées à une par mois.

    Je l’aime encore un peu, mais je suis comme ça mon Cœur est grand et quand quelqu’un y est entré il y reste même si sa place se réduit car je me rends compte que ce n’est qu’une farce.

    Je me rends compte que j’écris, j’écris et peut-être je t’embrouille.

    Arc en (notre) Ciel

    Mais, voilà, je t’aime ! J’ai peur de te perdre. J’aime nos instants passés ensemble. J’aime tes écrits et jouir sous tes mots mais tu n’es pas un instrument masturbatoire.

    Donc, aujourd’hui je sais que le jour où tu ne compteras plus n’arrivera jamais sauf si tu le souhaites encore que tu sois mon Ange et que tu le resteras toujours.

    Je t’aime

    Chimalis

     

    Yahto (Peu importe la date, chaque jour, chaque matin est cette date !)

     

    Un matin…

    Bisousssssssssssssssssss JE T’AIME et tu es en mon Cœur qui souvent jouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiit pour se remplir à nouveau DE TON AMOUR.

    Oui c’est ce texte magnifique que je cherchais. Ce jour-là, j’ai su que je ferai un long, très long, un chemin infiny avec TOI. Ce ru devenant fleuve à ma Zone amoureuse.

    Arc en (notre) Ciel

    QU’aurais-tu voulu que je fasse d’un objet masturbatoire alors que des millions sont sur ce net insipides, vulgaires, dépravées, frustrées, transparentes que personne ne les voit, malades mais excusables et ce dernier mot « excusables » englobe ceux et celles qui ont eu, COMME TOI, la volonté de changer et de ne pas sombrer dans une déchéance de l’être humain.

    Arc en (notre) Ciel

    Toi, tu es l’une de celles qui a su garder sa tête au-dessus de l’eau, garder sa dignité, devenir cet objet que l’on vénère par Amour enfin VIVRE au contraire d’avant où tu mourais comme des millions sur le net à petit feu, chaque acte publié, t’ensevelissant dans un linceul de détresse qui était construit d’illusions perdues en ta personne.

    • Tu as su me voir sous l’eau et me sortir !

    Arc en (notre) Ciel

    Aujourd’hui tu peux mesurer ce chemin parcouru que tu commençais à entrevoir dans cette magnifique lettre, lettre porte ouverte de ton Cœur pour l’être, ton devenir, lié à un Amour que je t’offrais et que je continuerai à t’offrir.

    Chaque matin, quand tu te réveilles, seule dans ton lit, OH que non tu n’es pas nulle sans lunette, sautant sur ton téléphone ou ta tablette, avec ce désir de me rassurer, de me montrer dès ton réveil, tout cet amour que tu me portes et sache, qu’à mes yeux, TU NE SERAS jamais nulle.

    Je te fais tous mes bisoussssssssssssssssss d’Amour conduisant à te donner des envies de crier, de faire exploser ton corps de Bonheur, vidant ton Cœur des tensions qui s’y accumulent et l’emplissent d’Amour, toujours prêt à le faire exploser, en danger de ce trop-plein qu’il faut absolument vider afin de lui permettre de se remplir à nouveau, tout ceci dans ce merveilleux mouvement perpétuel et infiny qui se nomme AMOUR, cette vague qui sait si bien nous bercer de sa douceur ne voulant jamais devenir tempête mais juste un tsunami qui, celui-ci, ne se voudrait rempli que de caresses et câlins.

    Arc en (notre) Ciel

    Que je T’AIMEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE, Femme, Chimalis, ma boule d’Amour qui rebondit sur les parois de mon Cœur le faisant battre et se sentir toujours plus heureux.

    • Voilà ce que je voulais publier?

    • Oui Mon Ange! Publie notre histoire. Je souhaite que beaucoup sur le net puisse se trouver comme nous, par hasard, tombant en Amour quel que soit cet Amour car nous, nous savons que nous le déclinons dans tous ces sens.

    Arc en (notre) Ciel

     

     

    « Les douze coups de mes nuitsXI - L'écriture, l'essence même de notre Amour ! »
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter